La révolution numérique: un effet de mode ?

mercredi 28 décembre 2016
Bernard Timmermans
Fondateur et gérant, strategic-pilot.com
Luxembourg, Luxembourg
Quelques décennies dans l’ « Informatique » m’ont permis de survivre à de nombreuses « révolutions » cycliques: les langages (3 G, 4G…), les méthodes (Merise, PMI, Agile…), les ordinateurs un million de fois plus rapides et plus compacts, les services (xAAS), IPV4/6, les Pokemonsters.... Un vrai 'digital native'.
Que le lecteur se rassure : toujours sain de corps et d’esprit, capable de sauter d’un avion à 4000 m et de naviguer en solitaire par force 6. Aujourd’hui, gavé de bitcoins arrosé de blockchain, pratiquant l’écoute permanente de tant de visionnaires auto-proclamés, je baigne dans un océan de perplexité. Malgré tous mes efforts, je ne parviens pas à percevoir le contour de cette 3ème révolution industrielle ou de cette 4ème vague, autrement que dans une folle fuite en avant pour essayer de gagner des points de productivité. Rien ne change, sauf le vocabulaire.
Les nouvelles technologies type 'RPA' (Robotics Process Automation) vont permettre d'’automatiser des processus répétitifs et généralement pilotés par des règles. Extraordinaire découverte mais qui, in fine, n'est qu'une réinvention des outils de workflows; les RPA permettent également de pallier à des gaps d'intégration et sans doute de retarder une refonte complète de votre architecture IT. Mais n'est-ce pas reculer pour mieux sauter?

Cette révolution sera certainement celle de l’énergie et elle sera tout aussi certainement destructrice d’emploi mais seulement de ceux qui ne créent pas de valeur.

Ne serions-nous pas des 'fashion victims' ? Votre avis?
0
trouve trouvent cette discussion intéressante